Newsletter n°3: Décembre 2015 Retrouvez l’actualité de l’observatoire B2V des mémoires et les commentaires de ses experts


Newsletter n°3: Décembre 2015 Retrouvez l’actualité de l’observatoire B2V des mémoires et les commentaires de ses experts

LA MEMOIRE DIGITALE – L’Observatoire B2V des Mémoires se met à l’heure du Consumer Electronic show (CES) de Las Vegas ( 6-9 Janvier 2016) !

Professeur Francis Eustache

Président du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires.
Neuropsychologue
Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE).

Directeur de l’Unité de Recherche U1077 de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) à l’Université de Caen / Normandie.

Directeur Général du GIP Cyceron

Chères lectrices, chers lecteurs, 

En cette veille de fêtes de fin d’année, j’ai le plaisir de vous adresser ce mois-ci notre 3ème lettre d’information. J’ai souhaité qu’elle aborde la mémoire sous l’angle des nouvelles technologies, clin d’œil à l’ouverture prochaine de l’édition 2016 du CES de Las Vegas. En effet, leur émergence, l’internet et l’accès permanent aux informations sollicitent notre mémoire à plus d’un titre. L’une des vocations de l’Observatoire B2V des Mémoires est d’aider le grand public à comprendre la mémoire sous toutes ses formes, et notamment à mieux appréhender les difficultés que l’on rencontre face à l’extraordinaire développement des supports externes de mémoire. Imaginons par exemple que l’on pourrait stocker l’ensemble des 13 millions d’ouvrages imprimés à la Bibliothèque Nationale de France, sur un petit carré de 12 centimètres de coté, autant dire un mouchoir de poche ! Mais que faire de cette masse de données stockées ? Pourrons-nous un jour connecter notre mémoire individuelle à un support de stockage externe?

Avec le vieillissement de la population, de nombreuses personnes éprouvent des difficultés à mémoriser. D’ici quelques années des prothèses technologiques spécifiques permettant de porter assistance à une mémoire défaillante verront peut-être le jour. L’intelligence artificielle n’est plus une question de science fiction, son apport aujourd’hui est bien réel. 

Vous trouverez quelques pistes de réflexion passionnantes au fil des différentes rubriques de cette lettre. La vidéo du mois et la fiche pédagogique vous en diront plus sur les traces que nous laissons en ligne. Vous découvrirez aussi grâce aux résultats de la question du mois, ce que les Français pensent de l’essor de l’intelligence artificielle et des masses de données (Big Data). Faut-il s’en inquiéter ou est-ce un espoir pour le traitement médical des troubles de la mémoire ? Nos experts étayeront les résultats de notre grande enquête grâce à leurs commentaires. Enfin, cette lettre fait un point sur l’actualité de l’Observatoire B2V des Mémoires, la sortie de son dernier ouvrage « Les troubles de la mémoire : prévenir et accompagner »aux éditions Le Pommier et le Prix B2V.

Je vous souhaite une bonne lecture. Je vous adresse également, ainsi que l’ensemble des membres de l’Observatoires B2V des mémoires qui se joint à moi, mes meilleurs vœux et vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

TOUS TRAQUÉS SUR LES RÉSEAUX ?

Achats en ligne, tweets, réseaux sociaux, courriels, géolocalisation, blogs, cookies…

Toutes nos actions sur la toile laissent des traces dans le cyberespace, constituant désormais une sorte de “mémoire collective”.

Mais quelle est la nature de ces traces?
Qui les exploite et à quelles fins ?
Pouvons-nous les effacer ?…

LES FRANÇAIS ET LE BIG DATA

Cette étude est réalisée en partenariat avec l’IFOP pour l’Observatoire B2V des Mémoires.

Elle a été menée auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée)
après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing) du vendredi 6 au mardi 10 novembre 2015.

Commentaire du Professeur Jean-Gabriel Ganascia. 
Membre du Conseil scientifique de l’Obersvatoire B2V des Mémoires
Professeur à l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI)
Directeur de l’équipe ACASA du laboratoire d’informatique de Paris VI (LIP6)
Membre du directoire du LABEX OBVIL

Professeur Francis Eustache 
Président du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires
Neuropsychologue
Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE)
Directeur de l’Unité de recherche U1077 de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) à l’Université de Caen/ Normandie
Directeur Général du GIP Cyceron

Commentaire du Philosophe Bernard Stiegler,
Membre du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires
Philosophe
Directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) au sein du centre Georges Pompidou, institut créé à son initiative en 2006.
Professeur à l’université de Londres (Goldsmiths college), professeur associé à l’UTC, visiting professor de l’université de Cambridge et de l’école polytechnique de Zurich.

Tous traqués sur les réseaux ? 

Retrouvez dans cette infographie les mécanismes de traçage sur les réseaux, et les empreintes numériques que nous laissons au quotidien, quelles sont-elles ? Faut-il s’inquiéter ? A quoi servent-elles ?

Plus d’information :
observatoireb2vdesmemoires.fr/actualites/prix-b2v-laureats-2015